Sans penser à construire une histoire solide et épanouissante après un mariage foireux … sans viser un remariage avec enfants … Sans arrière pensée.
Plantons le décor:  vous sortez avec un homme qui a la cinquantaine bien tassée, divorcé, trois enfants. Messages tous les jours sur ce fameux whatsapp, week-ends ou soirées sympathiques de temps à autre, sachant que 800 bornes vous séparent.

Il se dit heureux de vous voir un week end ou vous  “montez” à Paris, même s’il préfère venir chez vous. Jusque là tout va bien, le sourire aux lèvres, vous êtes contente à l’idée de cette perspective. Vous vous dites même que cette histoire est sympa, plutôt relaxante, parfois drôle – en fait c’est le decalage le plus complet avec la vraie vie, la réalité de ce monde.

Il vous dit qu’il va vous rejoindre le vendredi soir et sans y réfléchir vous y croyez, comme ça car vous êtes comme ça, un peu naïve, sans chercher le ver dans la pomme (métaphore pour l’escroc dans votre vie). Rien à l’horizon lors de la soirée d’ anniversaire de votre amie. Enfin si …un whatsapp car le scooter a dysfonctionné (n’imaginez pas qu’un Uber se trouve comme cela dans Paris, si le mec est bien financièrement et libre de surcroit).
Première tuile, un whatsapp il est énervé, il doit vous rappeler le lendemain… limite, il s’indigne car ce putain d’anniversaire commence à foirer votre relation.

Le samedi matin, tout semble ok. La nuit semble l’avoir apaisé. Il fait beau à Paris, bref une lueur d’espoir que les cinq derniers mois passés ensemble ne soient pas totalement vains. Peut-etre un café dans l’après-midi, le message est un peu flou mais vous comprenez que la soirée s’annonce à peu près normalement, sans aucun nuage a l’horizon.

Et là, c’est le drame, aucun whatsapp ne vient biper sur votre Samsung … jusqu’au dimanche matin 10h22… Et bim : ‘Restons-en là, ne nous quittons pas fâchés (ce serait dommage de lui faire la gueule alors qu’il vous plante …avec le so famous qui suit “tu es une belle personne’ parce qu’en effet c’est de justesse que vous évitez des insultes le dimanche matin après avoir attendu les bonnes volontés de monsieur pendant trois jours (sans exagération non plus car heureusement que les amis sont là pour sortir et s’amuser).

Conclusion – car oui dans chaque histoire quelque soit son degrè de “pourribilité”, il faut en tirer une ou deux :
– Je ne croyais pas au placage par message instantané – je l’expérimente  – ne vieillissons pas idiotes et ne sous estimons jamais le courage de monsieur
– Je ne croyais pas qu’un mec de 50 ans puisse plaquer par message instantané – preuve qu’à tout âge cela marche, prévenons nos mamies.